AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BOEING MAUVAIS PERDANT

Aller en bas 
AuteurMessage
AVION
Airbus 380


Messages : 623
Date d'inscription : 26/07/2007
Age : 47
Localisation : PARIS

MessageSujet: BOEING MAUVAIS PERDANT   Mer 12 Mar - 1:29

Boeing conteste officiellement le contrat géant d'Airbus aux Etats-Unis

Le groupe américain, deuxième fournisseur du Pentagone, tente de faire annuler l'attribution au tandem EADS/Northrop Grumann du contrat géant de 35 milliards de dollars portant sur la fourniture de 179 avions ravitailleurs à l'US Airforce. Le recours pourrait entraîner la suspension provisoire du contrat.
Comme attendu, Boeing contre-attaque devant la justice face à à la victoire "historique" de son grand rival Airbus sur ses terres. Le groupe américain a notifié lundi soir son intention de contester l'attribution au tandem EADS/Northrop Grumann du contrat géant de 35 milliards de dollars portant sur la fourniture de 179 avions ravitailleurs à l'US Airforce.

Boeing va donc porter plainte contre la décision du Pentagone devant l'instance compétente, le Government Accountability Office (GAO), cour des comptes américaine rattachée au Congrès. "Notre équipe a porté un regard extrêmement attentif sur la décision concernant les ravitailleurs et découvert dans le processus de graves vices de forme dont nous estimons qu'ils justifient un appel", a déclaré Jim McNerney, PDG de Boeing. Le groupe devrait fournir davantage de détails sur sa requête lorsque celle-ci sera formellement déposée, mardi.

L'échec de Boeing,deuxième fournisseur du Pentagone (derrière Lockheed Martin mais devant Northrop Grumann) avait créé la surprise, les observateurs les plus optimistes pour Airbus évoquant un éventuel partage de ce marché géant des avions ravitailleurs, une première fois attribué à Boeing mais annulé après la découverte d'irrégularités, qui ont valu la prison à deux responsables de l'avionneur américain, et poussé le secrétaire à l'Armée de l'air américaine de l'époque à la démission. Depuis l'annonce du Pentagone, la polémique a enflé, des deux côtés de l'Atlantique.

Le GAO peut être saisi par une entreprise si celle-ci conteste une commande passée par une administration américaine. Si elle fait une demande accélérée, l'entreprise en question dispose d'un délai de 5 jours après le compte-rendu réglementaire fait par l'administration en question, a-t-on expliqué au GAO. Dans le cas de Boeing, l'échéance de ces 5 jours tombe mercredi, Boeing s'étant vu expliquer par l'Armée les raisons de son échec vendredi dernier. Le recours pourrait entraîner la suspension provisoire du contrat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVION
Airbus 380


Messages : 623
Date d'inscription : 26/07/2007
Age : 47
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: BOEING MAUVAIS PERDANT   Mer 20 Aoû - 22:57

Boeing guère optimiste sur ses chances pour les ravitailleurs

NEW YORK (Reuters) - La direction de Boeing, qui rencontrait mardi des responsables du Pentagone pour s'entretenir du nouveau cahier des charges défini pour la commande de 179 avions ravitailleurs, n'est pas optimiste quant à ses chances de décrocher le contrat.

"Boeing craint que l'administration ait déjà décidé de ce qu'elle voulait et que toute ces rencontres n'aient pas d'incidence sur le résultat de l'appel d'offres", a déclaré Loren Thompson, qui travaille pour un institut proche de Boeing.

Le Pentagone a rouvert la semaine dernière l'appel d'offres pour ce contrat de tankers de 35 milliards de dollars remporté en février dernier par Northrop Grumman et EADS.

Boeing, soutenu par des parlementaires américains, avait vivement contesté ce résultat et, de fait, l'équivalent de la Cour des Comptes avait détecté des anomalies dans la procédure d'appel d'offres.

Boeing lui-même avait obtenu l'aval du Congrès en 2002 pour fournir de nouveaux tankers à l'US Air Force mais le contrat avait été annulé deux ans plus tard en raison d'un conflit d'intérêts lié à un haut responsable de l'Armée de l'Air.

Certains des partisans de Boeing au Congrès affirment que les modalités du nouvel appel d'offres, rendues publiques par le Pentagone la semaine dernière, favorisent Northrop et EADS.

Mardi, la direction de Northrop devait elle aussi s'entretenir avec des responsables du Département de la Défense.

À Wall Street, l'action Boeing a terminé la séance en baisse de 1,04%, à 65,93 dollars.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AVION
Airbus 380


Messages : 623
Date d'inscription : 26/07/2007
Age : 47
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: BOEING MAUVAIS PERDANT   Ven 22 Aoû - 20:43

Avions ravitailleurs: Boeing menace de se retirer par manque de temps

La perspective que Boeing se retire du juteux appel d'offres de l'US Air Force sur sa flotte d'avions ravitailleurs a pris une tournure plus concrète vendredi, l'avionneur américain ayant clairement indiqué avoir besoin de plus de temps que le calendrier fixé par le Pentagone
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BOEING MAUVAIS PERDANT   

Revenir en haut Aller en bas
 
BOEING MAUVAIS PERDANT
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» dendrobium phalepalenopsis en mauvais état
» Transat rompt avec WestJet et convole avec CanJet
» Dionée en bien mauvais état :(
» Le Boeing 787 « Dreamliner » effectue son premier vol
» Pour vous faire rire malgré le mauvais temps!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Avions / Constructeurs :: Cargo / militaire / salons / commandes-
Sauter vers: