AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Ryanair: long courrier

Aller en bas 
AuteurMessage
Flyeco
Boeing 747-400


Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2007
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Ryanair: long courrier   Lun 10 Nov - 17:43

Pour faire suite au post d'AVION dans l'autre sujet Ryanair, j'aimerais quand meme bien savoir comment MOL va s'y prendre pour établir une compagnie low-cost long courrier.

La base de cout etant completement differente sur le long courrier que sur le moyen court courrier, ca risque d'etre dur de trouver suffisament de postes sur lesquels couper les couts.

Ensuite, s'il s'attaque a des marchés transatlantiques comme NY-LON ou NY-Paris, etc, il risque d'aller vite fait au casse pipe, les prix etant deja tres bas en eco, et les business men n'etant pas interessés par un produit sans practicité ni programme de fidelité.

Je suis donc curieux et attend avec impatience le modèle qu'ils vont sortir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailesfrancaises.forumdediscussions.com
AVION
Airbus 380


Messages : 623
Date d'inscription : 26/07/2007
Age : 47
Localisation : PARIS

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Mar 11 Nov - 20:13

S'envoler pour les Etats-Unis pour 10 euros d'ici 2 ou 3 ans ?

Ryanair pourrait lancer d'ici deux à trois ans des vols vers les Etats-Unis via une compagnie séparée, a indiqué Michael O'Leary, directeur général, soulignant qu'un tel lancement ne serait possible qu'à condition d'acquérir les avions à bas prix.

Présentant les résultats du groupe pour le premier semestre, M. O'Leary a partiellement confirmé des rumeurs de presse du week-end autour d'une telle création. Il a indiqué cependant qu'un tel lancement, qui se ferait éventuellement via une compagnie séparée dont Ryanair serait actionnaire, nécessiterait l'acquisition de 50 à 60 avions long-courriers à bas prix, "ce qui est un très gros si", a-t-il dit.

10 euros le trajet
Dans le cas où le lancement pourrait se faire, il ne serait effectif qu'environ douze à dix-huit mois après l'acquisition des appareils, soit d'ici deux ou trois ans au plus tôt, selon lui.

M. O'Leary a estimé que quatre ou cinq appareils pourraient voler depuis huit à dix des bases existantes de Ryanair à travers l'Europe, comme Londres, Dublin, Rome et Francfort, vers à peu près le même nombre de grandes villes américaines, à des prix pouvant s'échelonner de 10 euros le trajet à environ 1.500 euros pour la classe affaire.

Récession nécessaire
Le directeur général a reconnu que le trafic ne pourrait se faire que vers des "aéroports secondaires" américains. A New York par exemple, il a observé que l'aéroport new-yorkais "JKF n'a pas besoin" de Ryanair, mais il n'a pas exclu une base à Newark. "Mais rien ne se passera tant que les prix (des avions) ne se seront pas effondrés", a-t-il insisté, "et ce n'est pas encore le cas".

Ryanair a espéré être à l'équilibre cette année malgré une récession dont M. O'Leary a jugé "qu'on en avait besoin". "Nous avons besoin d'une récession", a-t-il affirmé, ajoutant : "nous avons eu dix ans de croissance. Une récession nous débarrasse des compagnies déficitaires minables et nous permet d'acheter des avions moins chers". Paroles d' O'Leary...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyeco
Boeing 747-400


Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2007
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Mar 11 Nov - 21:35

C'est là que ca devient intéressant, des aéroports secondaires, peu ou pas desservis, ou dont la ligne est en situation de monopole. Là je crois qu'il y a un marché pour une telle compagnie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailesfrancaises.forumdediscussions.com
menja
Bombardier Q200


Messages : 39
Date d'inscription : 29/07/2007

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Mer 12 Nov - 12:08

Je rejoints TOTALEMENT edo dans son analyse et je pense même qu'ils ne le feront jamais (ou alors avec une sous filiale dépendante pour eviter le clash qd elle se casserra la gueule!!!)

Pourquoi???

Les couts déjà trop compréssés!
Les prix trop bas (à l'inverse de ce qui s'est passé qd FR s'est montéen IR et UK)
un breakeven trop difficile à attendre et surtout pas avec un yield à 40$ pour 6-8h de vol
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lcc_fan
Airbus 321


Messages : 192
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Jeu 13 Nov - 0:59

menja a écrit:
Je rejoints TOTALEMENT edo dans son analyse et je pense même qu'ils ne le feront jamais (ou alors avec une sous filiale dépendante pour eviter le clash qd elle se casserra la gueule!!!)

Pourquoi???

Les couts déjà trop compréssés!
Les prix trop bas (à l'inverse de ce qui s'est passé qd FR s'est montéen IR et UK)
un breakeven trop difficile à attendre et surtout pas avec un yield à 40$ pour 6-8h de vol

menja, n'exageres quand meme pas ;-)
MOL sait très bien qu'il ne fera pas d'argent avuc un yield a 40$, et je te rassure de suite, leur yield ne sera pas de 40$

Perso, je suis persuadé que cela marchera sans aucun probleme
Tout d'abord, l'argument de dire que les prix sont deja bas n'est pas exacte.
Prenez la plus longue route de ryanair ou d'easyJet, cela equivaut a 3000 km, et leurs yields sont probablement aux alentours des 150€. Maintenant, vous prenez un vol LHRJFK, 5000 km, yields d'un BA ou AF, probablement (je n'en sais rien du tout en fait) aux alentours de 700€ en considerant la classe eco/business (comme sera le module ryanair). Cela soute aux yeux que ce marché a besoin d'etre democratisé

Ok, les couts d'operation du 777/787-330/350 sont plus elevés que le 738. Mais prenez ces 700€, vous retranchez les economies sur les salaires d'equipages, vous retranchez les frills (snacks, journaux etc), vous retranchez la difference des couts d'acquisition d'avions (achetés pendant une crise et en grande quantité), vous ajoutez les ventes à bord, vous ajoutez la publicité, vous ajouter les anciliaries (frais cb, bagages, vente hotel etc), vous ajoutez les subventions par passager (probablement >20€ par PAX et je suis certain qu'un paquet d'aeroport serait pret a les mettre), vous ajoutez une cabine haute densite (soit une 40aine de PAX supplementaires) vous retranchez des frais generaux bcp moins importants, vous retranchez les couts plus bas de handling, vous retranchez les couts de connection/organisation du hub, vous retranchez les couts d'hotel plus bas etc etc, et je suis sur que j'en oublie un paquet, je pense que vous pouvez facilement esperer etre rentable avec un yield de 350€.

C'est grosso modo le yield que j'attends de voir sur ces lignes, donc sans probleme une vingtaine de place eco par vol a 10€ taxes incluses. Et a ce prix la, aucun doute non plus, tout le monde va se ruer dessus

Un des facteurs cles de succes sera le remplissage de la classe business. Par ailleurs, avec un fuel a 50$, mama mia, je serais le premier a acheter des actions je vous le garantis!

De tte maniere, dans l'histoire, le grand gagnant, ca sera le passager. bounce
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyeco
Boeing 747-400


Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2007
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Jeu 13 Nov - 2:36

L'argument est très valable je t'assure Lcc_fan, les yields sur les marchés évoqués comme LON NY, etc sont souvent assez bas en éco (aux alentours de 400/500 euros l'AR ttc sur un LHR JFK)
Effectivement, si on parle d'autres routes, et c'est là que ca pourrait bien marcher (et sûrement la cible de MOL), des routes moins concurrencées, en monopole ou sur lesquelles il n'y a pas d'opérateurs.
Je te garantie que sur le LHR-JFK, les vols démocratisés existent déjà.


Pour ce qui est de la base de coût:

-les économies faites sur les salaires, la productivité ne va pas vraiment être augmentée par les ventes à bord, là où chez Ryanair la partie du salaire sur les ventes à bord est importante, elle ne le sera pas sur le long courrier, ou beaucoup moins. A moins de voir les hotesses passer 2 ou 3 fois avec le chariot pendant le vol (ce que je ne concois pas, surtout sur un vol de nuit/ ou à moitié nuit), en moyen courrier c'est possible parce que les secteurs sont courts. Donc 6 en moyenne sur moyen courrier, un ou deux secteurs sur long courrier.
Donc pas vraiment possible de palier la baisse de la base des salaires par des commissions sur les ventes à bord.

-les frils sur un vols de 7/8 heures, là je ne me prononce pas, je ne sais pas que ressentit pourraient avoir les passagers à ce sujet sur long courrier. Rien à manger, pas de quoi lire, pas de quoi regarder, en tant que passager, il va falloir avoir le sommeil facile, ou beaucoup de patience, ou s'armer de lecture, baladeurs mp3/ipod, etc etc pour pas devenir dingue :-), mais pour un vol à 50 euros pour JFK, les backpackers y seront sûrement prêts.

-la différence du coût des avions: un vrai poste d'économie, surtout en ce moment, et certainement surtout sur la gamme visée.

-les ventes à bord: j'en ai parlé au dessus, limitées car un ou deux secteurs seulement par jour (là ou 6 et plus en moyen courrier). Soit, il y aura un peu plus de passagers, et le temps de vol permettra de prendre un peu plus de temps pour vendre (sans pomper l'air des passagers qui dorment)
On compte à peu près 600 pax sur un jour pour du long courrier, quand le moyen courrier en transport à peu près le double..

-les ancillaries: pour les bagages, ca va être dur à forcer les passagers long courrier à juste prendre un 55x40x20...

-les subventions: là je suis d'accord, un vrai gain, pour un max d'aéroports "Ryanair" qui seront prêts à tout pour ajouter une destination long courrier à leur porte feuille de routes.

-les coûts de handling ou aéroportuaires représentent une part beaucoup plus petite sur un vol long courrier que sur un moyen courrier, donc les économies seront bcp moins importantes dans la somme totale.

-le coût de maintenance d'une flotte long courrier est autrement plus conséquent.

Le facteur clé business, ca va pas être évident, et c'est là la grande question, à l'heure (du RAPE-OFF) des frequent flyers program, et de tout ce qui va avec, il y a quand même un service complet qui va avec, et qui se paye. Quand à la distribution, n'oublions pas qu'une énorme majorité du trafic business ne passe pas du tout par la résa directe online... mais bien par les agences, les self booking tools et autres accords.
Et je vois mal les types partir sur des vols en pleine nuit ou faire face à peu de fréquences, ou pire, des annulations sans prise en charge digne des loyalty programs.
Impossible là d'annuler un vol pour sauver le vol suivant, car il n'y aura pas plus de 2 vols par jour sur une amplitude de plus de 15/16 voir 18 heures, laissant peu de marge pour rattraper le retard.

Avec tout ca, je suis quand même dubitatif, encore une fois ca va se jouer sur le choix des routes of course.

Au final, ne pas miser ni sur les routes super concurrentielles, ni sur le trafic business (en tout cas pas de trop), et peut être il y aura qqch de bien à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailesfrancaises.forumdediscussions.com
lcc_fan
Airbus 321


Messages : 192
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Jeu 13 Nov - 3:45

interessant edo mais:

Edo a écrit:
L'argument est très valable je t'assure Lcc_fan, les yields sur les marchés évoqués comme LON NY, etc sont souvent assez bas en éco (aux alentours de 400/500 euros l'AR ttc sur un LHR JFK)

450€ TTC sur LHRJFK en eco? J'ai du mal a le croire.
Les tarifs promotionnels sont generalement dans ces eux la (400€) il me semble! Donc si ce sont des tarifs promotionels, donc pour probablement moins de 10% des places, au final le tarif moyen doit probablement se situer bien au dela, aux alentours des 800€ probablement, mais je peux me tromper.

Donc un yield (aller simple) a 400€ en éco, et probablement aux alentours de 800€ en classe affaire (a confirmer, si qq un a un ordre d'idée), ca fait un yield aux alentours de 500€ ow. Donc effectivement, on a probablement tous les deux exagérés ;-)
Mais bon, un yield de 500€ sur un secteur de 5000 km vs. un yield de 150€ sur un secteur de 3500 km, bon, je ne doit pas trop me tromper en disant que ryanair pourrait largement etre rentable en proposant un prix 150€ moins chers que ce qui se fait en ce moment

Pour 300€ AR d'economie, je suis persuadé qu'un paquet de personnes serait pret a amener leurs sandwichs et a ecouter leurs mp3 pendant 7h, surtout s'ils trouvent un tarif promotionnel à mois de 200€ AR par example
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lcc_fan
Airbus 321


Messages : 192
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Jeu 13 Nov - 3:48

pour les routes, new york/boston/chicago/orlando/washington dans un premier temps, puis eventuellement bahamas/dubai

Tt cela depuis DUB, STN, PIK, LPL, HHN, MAD, CRL et BGY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Flyeco
Boeing 747-400


Messages : 464
Date d'inscription : 23/07/2007
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Jeu 13 Nov - 12:26

lcc_fan a écrit:
pour les routes, new york/boston/chicago/orlando/washington dans un premier temps, puis eventuellement bahamas/dubai
Tt cela depuis DUB, STN, PIK, LPL, HHN, MAD, CRL et BGY

Exactement pour les routes,

Pour les tarifs éco, Nan, nan, j'ai pas exagéré, j'ai trouvé facilement et c'était pas de la promo, et en plus j'ai regardé que sur AF, mais jsuis sur que via les plateformes online genre opodo, expedia, etc tu dois pouvoir trouver moins cher aussi, et chez BA, American et Virgin aussi.
Pour le tarif affaire, il est au delà de 800 euros facile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://ailesfrancaises.forumdediscussions.com
lcc_fan
Airbus 321


Messages : 192
Date d'inscription : 07/11/2007

MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   Jeu 13 Nov - 17:50

oula oui tu as raison, on part sur du 1500€ plutot

on doit donc pas etre loin des 700€ eco/business du depart
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ryanair: long courrier   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ryanair: long courrier
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Marmara veut être leader du long courrier
» Comment choisir le meilleur siège en avion
» Informations diverses suite au séisme
» Bientot en Viano fun long
» recherche viano fun long bva avec regulateur et moins de 100000 km

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Compagnies aériennes :: Compagnies low-cost ou assimilés-
Sauter vers: